Commentaire critique du raisonnement

Commentaire critique du raisonnement par un docteur en philosophie spécialisé en critique:

 

Les propositions a, b, et c sont les prémisses d’un syllogisme conditionnel de figure tollendo-tollens dont la conclusion se trouve à d, et e.

 

 

Exemple d’un syllogisme conditionnel de figure tollendo-tollens employant le même mode que celui qui est employé :

Si A, alors B

Or, non B.

Donc : non A.

 

 

Exposition du syllogisme conditionnel de figure tollendo-tollens :

Si «invariance au niveau physique de la vitesse de la lumière», alors «principe de relativité de la simultanéité au niveau physique».

Or, non «principe de relativité de la simultanéité au niveau physique, avec l’objection de la navette et du missile».

Donc, non «invariance au niveau physique de la vitesse de la lumière».

 

C’est «ce qui [vous] permet de dire»:

 

d) qu’il y a forcément un instant présent pour l’Univers ;

e) que la vitesse de la lumière ne peut pas être physiquement invariante dans tous les cas de figure par rapport aux différents référentiels inertielsce qui pourra probablement être mesuré un jour.

 

Je m’en tiens à la seule forme de vos propositions parce que je manque de familiarité avec leur contenu ; je n’arrive pas à me le rendre évident.

 

GILLES PLANTE